L'île d'Avalon accueille ses fils et filles
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De l'utilisation des Huiles Essentielles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
milou1141
Prêtresse
avatar

Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: De l'utilisation des Huiles Essentielles   Mer 1 Fév - 17:04

Nous allons donc parler ensemble d'Aromathérapie! C'est à dire l'utilisation des huiles essentielles afin de soigner les divers maux quotidiens! Dans ce premier cours nous essayerons tout d'abord de comprendre comment les fabriquer et ensuite comment les utiliser!

Dans les prochains cours nous utidierons quand et comment utiliser chaque huile avec des travaux pratiques!

Qu'est ce qu'une huile essentielle?!

Comme son nom ne l'indique pas, les huiles essentielles ne contiennent pas de corps gras comme les huiles végétales obtenues avec des pressoirs (huile de tournesol, de maïs, d'amande douce, etc.). Il s'agit de la sécrétion naturelle élaborée par le végétal et contenue dans les cellules de la plante, soit dans le calice, la tige, l'écorce ou tout autre partie de la plante.

L'huile essentielle est obtenue par la distillation de la plante en alambic. Selon l'huile désirée, on prendra tout ou partie d'une plante spécifique pour en extraite la quintessence, la structure biochimique, afin de la capturer à des fins médicales ou hygiéniques.

Très volatiles, les huiles essentielles ne rancissent pas, sont solubles dans l'huile et dans l'alcool, mais pas dans l'eau.

Comment fabrique t'on une huile essentielle?

L'enfleurage la méthode qui permet de récupérer les huiles.
Il s'agit de placer les fleurs sur un corps gras purifié et de laisser les arômes pénétrer le corps gras.
Une fois l'arôme des fleurs "pompé", on les retire et on remet des fleurs fraîches, jusqu'à saturation du corps gras.
La pommade ainsi obtenue, la suffit de la nettoyer, puis d'y ajouter de l'alcool. Au bout de 24 heures, le corps gras et les huiles essentielles sont séparés. Il ne reste plus qu'à recueillir la précieuse huile essentielle!

(hrp: il y a maintenant d'autres facons comme la distillation à la vapeur d'eau! Mais c'est pas encore d'actualité en 1454!)

Comment utiliser les huiles essentielles?

Pour utiliser des huiles essentielles, il est impératif de les diluer mais, comme je l'ai déjà dit, elles ne se diluent pas dans l'eau.

Vous avez toutefois un vaste choix de supports pour y mélanger vos huiles:

- Massage: mélangez simplement les huiles essentielles avec de l'huile végétale (jamais d'huile animale!). Huile de pépin de raisin, d'olive, d'amandes douces, d'avocat, etc...

- Visage: Utilisez une huile de support telle que de l'huile de rose musquée ou l'huile de germe de blé ou d'avocat et ne dépassez jamais 3 gouttes d'huiles essentielles pour 10 ml d'huile de support.

- Hydratation du corps: Mélangez les huiles à un lait corporel neutre et sans parfum

- Cheveux: mélangez les huiles dans votre shampooing, mais n'en préparez qu'une dose à la fois: les huiles ne supportent pas le contact prolongé avec le savon.

- Bain: Dans une tasse de lait , ajoutez les huiles et diluez le tout dans le bain. Vous aurez ainsi un merveilleux bain de lait parfumé! :wink:


Des doses à respecter

Inutile de versez une demi tasse d'Huiles Essentielles dans l'eau de votre bain pour profiter des bienfaits de la plante. Vous ne réussiriez qu'à vous brûler la peau et vous intoxiquer.

Une bonne mesure s'impose en matière d'aromathérapie:

- Pour un massage: 3 à 5 gouttes dans 10 ml d'huile de support
- Pour un massage du visage 3 gouttes pour 10 ml d'huile de support suffiront.
- Pour un masque à l'argile, aux algues, etc...3 à 5 gouttes mélangées intimement à la pâte
- Pour un sauna facial: 5 à 7 gouttes dans la bassine d'eau chaude (env. 1/2 litre)
- Pour un bain: 10 à 15 gouttes
- Pour des compresses, chaudes ou froides, 5 à 6 gouttes dans 1/2 litre d'eau.
- En vaporisation, on compte 10 gouttes pour 120 ml d'eau pure (visage) et 30 gouttes pour 120 ml d'eau pure (corps)


Et l'efficacité dans tout ça?

Les huiles ont le pouvoir de détruire les bactéries pathogènes, les champignons responsables des mycoses et ont même une action sur le Candida. (champignon ressemblant à une levure).

Si une huile possède de nombreuses indications, les principes actifs cibleront plus spécifiquement la partie à soigner.
Lorsque survient la guérison, le terrain étant amélioré, la capacité d'immunité est renforcée et le corps n'est pas affaibli.

Chaque huile cible et agit sur un circuit particulier (cœur, reins, poumons, peau, etc...). Par exemple, l'eucalyptus, éliminé par voie pulmonaire et urinaire aura un effet bienfaisant sur les poumons et la vessie. Les toxines sont drainées et évacuées, soit par l'urine, la transpiration ou les expectorations. C'est la raison pour laquelle il faut beaucoup boire (eau minérale, tisanes) lors d'un traitement aromathérapique.

Propriétés des huiles essentielles

Les propriétés offertes par les huiles sont nombreuses. Analgésiques, antalgiques (Camomille, Pin, Lavande, Menthe), Tonifiantes (Menthe, Poivre noir, Romarin, Bois de santal, Sauge), calmantes (Camomille, Myrrhe, Orange), anti-inflammatoires (Citron, Encens, Géranium), régulatrices de l'organisme (Camomille, Lavande), cicatrisantes (Eucalyptus, Lavande, Hysope, Romarin), et bien plus encore. La liste est vraiment longue!

L'aromathérapie dans la vie courante

Une bonne thérapie doit pouvoir soigner les petits bobos de la vie et calmer les douleurs. Par exemple, savez-vous qu'une goutte d'huile de menthe sur les tempes soulagera un mal de tête? Le genièvre calmera des douleurs articulaires ou musculaires. Un cataplasme d'argile mêlé à de l'huile de millepertuis sera souverain en cas de brûlure et la lavande calmera illico une piqûre d'insecte.

Vous voyez, l'aromathérapie possède des vertus merveilleuses et réellement efficaces. Plaies, écorchures, contusions, que de raisons d'utiliser les pouvoirs de l'aromathérapie.


Quelques recommandations

- Il faut impérativement éviter tout contact d'huile essentielle pure (entendez "non diluée") avec les muqueuses (Yeux, bouche, nez, oreilles, vagin) ainsi que toutes zone irritée ou sensible.

- Certaines huiles ( sarriette, cumin, serpolet, romarin, origan, ail, etc...) peuvent provoquer des brûlures ou ont un effet révulsif.

- Les doses seront donc infinitésimales et les traitement par voies interne nécessitent un dosage très précis. Il est conseillé de prendre la médication avant un repas, afin de ne pas irriter la paroi stomacale.

- Pour faciliter le dosage, on compte, en moyenne une goutte par 25 kilos de poids corporel pour un adulte et au maximum trois gouttes par jour pour un enfant au dessus de 30 mois.

- Si vous avalez par mégarde de l'huile essentielle pure, prenez plusieurs cuillères d'huile végétale.

_________________

Prêtresse de la Déesse
Herboriste Guérisseuse et Sage-femme
Amazones à la retraite
A survécu à un terrible accident.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
De l'utilisation des Huiles Essentielles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etude sur le developpement des huiles essentielles d'Haiti
» Les huiles essentielles
» ATTENTION => diffuseur d'huile essentiel.
» huiles essentielles
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avalon :: Avalon :: L'hospice :: L'École de médecine-
Sauter vers: