L'île d'Avalon accueille ses fils et filles
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 l'Homéopathie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mara
Prêtresse
avatar

Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: l'Homéopathie   Lun 10 Avr - 12:54

Mara entre en classe

Bonjour! Very Happy

Nous allons étudier l'Homéopathie!
Mais d'abord... qu'est ce l'Homéopathie?

-Le mot " homéopathie " vient des mots grecs 'homoios' (semblable) et 'pathos' (douleur ou maladie). Homéopathie - Système thérapeutique fondé sur les principes de similitude, de dilution et de dynamisation des remèdes de homéopathie.

On appelle un "Homéopathe" une personne qui soigne les gens au moyen de remèdes dont les substances, à doses infinitésimales, produisent les mêmes symptômes que la maladie et la combattent ainsi en stimulant la résistance de l'organisme

L'HOMEOPATHIE DANS L'HISTOIRE DE LA MEDECINE

Très influencé par l'Ecole de Vienne, acquis aux thèses des médecins modernistes, un jeune étudiant en médecine allemand, Samuel Hahnemann, synthétise l'approche de ses maîtres sur les propriétés des substances médicamenteuses. Il met en place une nouvelle pharmacopée qui deviendra très vite une nouvelle méthode thérapeutique qu'il nommera en 1808 "homéopathie". Elle est issue de l'observation et de l'étude pharmacologique des substances médicamenteuses de la pharmacopée traditionnelle à partir de l'expérimentation sur l'homme sain. La pharmacopée traditionnelle était constituée de substances végétales, animales et minérales, connues et transmises par l'expérience. Ces drogues étaient encore appelées les Simples . Ce sont ces substances qui seront à l'origine des médicaments homéopathiquesIl publie en 1796 le résultat de ses travaux dans un article, "Essai sur un nouveau principe…" Télécharger au format pdf (247 ko), qui décrit les principes de la méthode homéopathique. En 1810 il publie un ouvrage, l'"Organon ou l'art rationnel de guérir", qui expose et développe la méthode, l'enrichit de données fondamentales sur l'approche de la maladie, et décrit les principes de fabrication du médicament homéopathique . On parle alors de "Nouvelle médecine" dans le sens de nouvelle thérapeutique.La "nouvelle médecine" d'Hahnemann, telle qu'elle est qualifiée par l'opinion, s'appuie sur quelques nouveaux principes énoncés dans "Essai sur un nouveau principe…" et largement développés dans l'Organon dès 1810.Hahnemann y précise : - les bases pour déterminer le médicament selon le principe de similitude ; - le choix de la déconcentration : la dilution Hahnemannienne.Aujourd'hui, forte de l'héritage d'Hahnemann, l'homéopathie s'appuie sur ces bases enrichies de 200 ans de pratique et d'évolution médicale.

Mara fait une pause et note au tableau :

Les 3 principes de l’Homéopathie :

Homéopathie - 1er Principe : Une substance ayant certains effets sur l'homme en bonne santé peut faire disparaître ces mêmes effets chez l'homme malade (principe de similitude) .
Homéopathie - 2ème principe : Si l'on dilue cette substance jusqu'à des concentrations infinitésimales, on augmente sa capacité d'action tout en réduisant ses effets indésirables.
Enfin, l'homéopathie ne s'intéresse pas aux maladies, mais avant tout aux malades, chacun étant un cas particulier.

Puis elle se retourne vers ses élèves, attendant qu'ils finissent de noter...

Bien, là c'était la partie la plus ennuyante mais par laquelle nous sommes obligés de passer, lool

La prochaine fois nous allons étudier la partie pratique! ^^

Je vais juste vous parler un peu de la plante que nous allons distiller afin d'obtenir un médicament contre... le rhume! la maladie la plus basique pour commencer, lool! ^^

Et nous étudierons l'ALLIUM CEPA autrement dit... l'oignon! Very Happy

ALLIUM CEPA :

Oignon, plante de la famille des Liliacées. Ce remède est utilisé comme désinfectant des intestins, mais il est surtout connu comme médicament du rhume de cerveau et des éternuements.

Voilà! Very Happy

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maewinda

avatar

Nombre de messages : 15
Localisation : Namur (Belgique)
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: l'Homéopathie   Mar 11 Avr - 0:47

Maewinda, au deuxième rang, écoutait attentivement, tout en prenant les notes nécessaires d'une main maladroite, manipulant une plume d'oie bon marché sur un demi parchemin : tout ce qu'elle était parvenue à se procurer pour ce cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara
Prêtresse
avatar

Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: l'Homéopathie   Mar 11 Avr - 10:52

S'approche de Maewinda, tenant dans ses bras des affaires toutes neuves pour elle

Tiens, je crois que ca sera plus pratique avec ca! Very Happy

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maewinda

avatar

Nombre de messages : 15
Localisation : Namur (Belgique)
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: l'Homéopathie   Mer 12 Avr - 12:21

Ouvrant des grands yeux face aux superbes fournitures, elle resta un instant sans voix Shocked
Mais... cela vaut une fortune!!! Vous êtes très généreuse, merci beaucoup Dame Mara !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara
Prêtresse
avatar

Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: l'Homéopathie   Mer 12 Avr - 13:05

De rien, avec plaisir! Very Happy

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara
Prêtresse
avatar

Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: l'Homéopathie   Mar 25 Avr - 18:56

Mara entre dans la salle de cours, tenant dans ses bras un carton contenant des oignons qu’elle posa sur une table sur laquelle était mit un appareil de distillation.

Bonjour !
Aujourd’hui nous allons distiller quelques plantes… mais d’abord, qu’est ce que la distillation ?

La distillation est un procédé de séparation de substances, mélangées sous forme liquide. Elle consiste à porter le mélange à ébullition et à recueillir une fraction légère appelée distillat, et une fraction lourde appelée résidu.
La distillation la plus simple, à l'application la plus connue (alambic), a été étudiée par Rayleigh au début du XXe siècle.
La technique de l'alambic avait été développée par l'alchimiste Jabir ibn Hayyan c. 800. Il a développé plusieurs autres appareils dont certains sont encore utilisés en chimie.
Le procédé utilise la différence de volatilité (capacité à s'évaporer dépendant de la température) entre les constituants afin de les séparer : le plus volatil à une température d'ébullition plus petite que le moins volatil, etc. Ainsi, en chauffant le liquide, chaque constituant va être séparé successivement (on parle de coupe de distillation). La vapeur ainsi produite peut être condensée (distillat), et la substance restante est appelée résidu. Attention cependant, le distillat n'est pas toujours un produit pur. Il peut-être un mélange défini de deux constituants (même non miscibles) : on parle d'azéotrope, ou de mélange azéotropique.
Mara s’arrête de parler quelques instants le temps que les élèves copient sur leurs feuilles ce qu’elle a dit. Ensuite elle leur demande si ils ont des questions et répond à ces dernières. Puis elle leur donne chacun un oignon et leur demande de venir par groupe distiller ceux-ci. Pendant que les premiers groupes distillent leurs oignons, elle rappelle la définition de ce végétal.
ALLIUM CEPA :
Oignon, plante de la famille des Liliacées. Ce remède est utilisé comme désinfectant des intestins, mais il est surtout connu comme médicament du rhume de cerveau et des éternuements.
Mara va prendre un panier sous la table où se trouve l’appareil de distillation et en sort quelques plantes qu’elle dispose sur le bureau.

Pour la prochaine fois, vous viendrez prendre une plante et ferez des recherches sur elle afin de savoir contre quelle maladie elle est efficace… ( http://www.eutraco.com/sante/homeop/index.html )


=> CACTUS GRANDIFLORUS


=> CALENDULA OFFICINALIS


=> CEDRON
Voilà, le cours est fini ! Very Happy
La prochaine fois nous essaierons le remède fait avec l’oignon… ^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara
Prêtresse
avatar

Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: l'Homéopathie   Jeu 4 Mai - 19:35

Mara entra dans la classe

Bonjour ! Very Happy
Aujourd’hui nous allons essayer notre remède fait à base d’oignon. Suivez moi avec vos fioles ! ^^

Mara, suivie de ses élèves, sortit de l’école et marcha jusqu’à un village assez proche. Là bas, elle s’avança jusqu’à une grande maison, mal entretenue dont la crasse incrustait les murs et la poussière recouvrait le sol, tel un tapis. De pauvres paysans vêtus d’haillons se tenaient là, allongés sur des lits de fortune ou assis le dos contre un mur, le regard larmoyant. Mara se dirigea vers une femme à l’allure imposante qui semblait diriger l’hopital bien trop pauvre et parla un petit moment avec elle. Les deux femmes sourirent et Mara se tourna vers ses élèves.

Une épidémie de rhume sévit malheureusement en ce village :? et nous allons utiliser les nombreuses fioles contenant des remèdes afin d’aider les villageois. Very Happy Allez donner à boire vos remèdes à des personnes enrhumées ! ^^

Les élèves y allèrent et donnèrent le contenue de leurs fioles à boire aux paysans. Un peu plus tard, le petit groupe retourna en classe.

Voilà pour la suite du dernier cours ! ^^ Maintenant voyons les réponses que vous avez à la question que je vous ai posée lors du précédent cours ! Very Happy

Alors, parlez moi du CACTUS GRANDIFLORUS !

Mara interrogea une élève

Cactus à grandes fleurs, plante de la famille des Cactacées. Ce remède est particulièrement recommandé contre l'angine de poitrine.

Bien, c’est excellent ! Very Happy Maintenant je veux que vous me parlez du…CALENDULA OFFICINALIS !

Une autre élève qui avait levé la main se fit interrogée par Mara

Souci des jardins, plante de la famille des Composées (Astéracées). Ce remède est considéré comme l'antiseptique homéopathique par excellence. Il est recommandé contre les abcès, les aphtes, les brûlures, les contusions, les ecchymoses, les piqûres d'insectes, etc.

Encore très bien ! Very Happy Et pour terminer… qui veut me parler du Cedron ? ^^

Une élève prit la parole, interrogée par Mara

Simaruba cedron, plante de la famille des Simarubacées. Ce remède est recommandé contre certaines formes de migraines.

Très bien ! Very Happy Voilà, le cours est finit pour aujourd’hui. La prochaine fois nous ferons des remèdes à base des plantes que nous avons vues aujourd’hui et nous les essaierons !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara
Prêtresse
avatar

Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: l'Homéopathie   Mar 16 Mai - 21:41

Mara entra dans la classe, portant dans ses bras un carton contenant les plantes qu’ils avaient étudié lors du dernier cours. Elle le posa à côté d’un appareil de distillation

Bonjour ! Very Happy
Aujourd’hui nous allons fabriquer des remèdes à base des plantes que nous avons étudié précédemment.
Veuillez composez des groupes afin de distiller la plante de votre choix s’il vous plait ! Very Happy

Les groupes se formèrent rapidement et bientôt les élèves furent tous au travail. Quand tous eurent finis leur remède, Mara passa dans les rangs vérifier qu’ils étaient bien faits et demanda à une élève de les apporter à la maison de guérison. Quand l’élève fut revenue, Mara reprit ses cours.

Bien, nous allons à présent apprendre d’autres informations sur d’autres plantes. Je vais vous apprendre que la plante la plus toxique d’Europe est une plante excellente lorsqu’elle est utilisée en Homéopatie.

ACONITUM NAPELLUS :
Aconit Napel, plante herbacée de la famille des Renonculacées. Utilisée en phytothérapie pour ses propriétés anesthésiques contre les rhumatismes et les névralgies. L'aconit Napel est la plante la plus toxique d'Europe. Il est même déconseillé de la cueillir. Mais aux doses homéopathiques, elle constitue un remède de choix contre les congestions aiguës, accompagnées d'agitation et d'angoisse. C'est pourquoi on lui donne parfois le nom de "lancette homéopathique". On la prescrit généralement, sauf chez les vieillards, contre l'angine de poitrine, la névralgie faciale, l'hypertension artérielle et même la fièvre, le rhume de cerveau et la diarrhée.




Pour cette plante, nous ne ferons pas de travaux pratiques car ils peuvent être dangeureux.

Vous savez qu’à présent que l’été approche, le soleil devient de plus en plus fort et avec lui arrive les coups de soleil, c’est pourquoi je vais vous enseigner un remède contre les coups de soleil.

AESCULUS HYPPOCASTANUM :
Marronnier d'Inde, arbre bien connu de la famille des Hypocastanées. Ce remède est recommandé dans tous les troubles congestifs d'origine veineuse tels que les varices et les hémorroïdes. L'extrait fluide du marron est parfois utilisé dans les préparations antisolaires pour protéger la peau.




Pour finir, nous allons apprendre à utiliser une plante que vous manipulez bien souvent si vous êtes cavalières…

AVENA SATIVA
Avoine, plante de la famille des Graminées. Ce remède est recommandé aux convalescents et dans la perte d'appétit.




Voilà pour le cours d’aujourd’hui ! Very Happy

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara
Prêtresse
avatar

Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 28/01/2006

MessageSujet: Re: l'Homéopathie   Mer 14 Juin - 14:35

Mara entra dans la classe et donna à tous les élèves un livre.

Bonjour !
Aujourd’hui nous ne ferons pas de travaux pratiques car nous allons étudier quelques remèdes homéopathiques.

Mara ouvrit son propre livre et commença à lire un passage de la première page rappelant les dangers de l’homéopathie.

Dangers de l'homéopathie
Les médicaments homéopathiques sont généralement considérés comme dépourvus d'effet secondaire. Certaines formes, en particulier les granules, contiennent des excipients à effet notoire (lactose, saccharose) et les personnes sensibles à ceux-ci, par exemple les diabétiques, doivent donc prendre des précautions.
Comme tout médicament, les remèdes homéopathiques ont des indications précises. L'utilisation en place du traitement approprié (homéopathique ou non) peut donc conduire à l'aggravation de la maladie. Par exemple, certains homéopathes déconseillent vivement la prise d'Hepar Sulfur lors d'une otite : Selon ces auteurs, une aggravation de la maladie du patient, pouvant aller jusqu'à l'abcès du cerveau, est possible lorsque la technique homéopathique est mal maîtrisée.
Ces affirmations, en provenance de ceux qui connaissent la méthode homéopathique, et qui s'en méfient, sont considérées par de nombreux détracteurs de l'homéopathie comme inexactes, car elles auraient, selon eux, entraîné une régulation plus rigoureuse de la distribution de ces médicaments. Malheureusement, ces détracteurs n'ont jamais vérifié expérimentalement ce qu'ils avancent.

Ensuite après avoir tourné une dizaine de pages, Mara lu un second passage.

Les remèdes homéopathiques
Les remèdes homéopathiques peuvent être fabriqués à partir d'éléments ou composés chimiques, de plantes, de champignons ou d'animaux.

Devant les airs ébahis des élèves à la mention du fait que des traitements homéopathiques puissent être fait à l’aide d’animaux, Mara leur parla de quelques uns de ces traitements.

APIS MELLIFICA :
Abeille commune. Ce remède est recommandé dans certains cas d'oedèmes et d'urticaires, lorsque le patient ne souffre pas de la soif.
ARANEA DIADEMA :
Epeire, araignée commune dans nos régions. Ce remède est recommandé contre les rhumatismes et les névralgies.
COCCUS CACTI
Cochenille, insecte hémiptère de la famille des Coccidés. Ce remède est recommandé contre certaines affections de l'appareil respiratoire particulièrement la coqueluche.

Avec un sourire Mara dit à ses élèves :

En revanche, alors que nous ferons de nombreux travaux pratiques à l’aide de plantes, les travaux pratiques zoologiques seront rares.

Les venins des serpents sont couramment utilisés pour des traitements homéopathiques :

CROTALUS HORRIDUS
Venin de crotale. Ce remède est recommandé contre les hémorragies.

Voilà, le cours est terminé ! La prochaine fois, en plus des travaux théoriques nous ferons des travaux pratiques.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'Homéopathie   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'Homéopathie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» avis aux adeptes de l'homéopathie ... gardez vos petits tubes
» MYTHOLOGIE GRECQUE : L'ODYSSÉE d'HOMÈRE
» Pap Benoît XVI mande afriken ak ayisien pou yo sispann vole lougarou
» L'homélie de Mgr. Louis KÉBREAU à l'occasion de l'investiture du président Marte
» rhume de Berlin et gingembre ;o))

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avalon :: Avalon :: L'hospice :: L'École de médecine-
Sauter vers: